Le Café 1830

 

 

Le Café 1830 est né de la complicité entre Marguerite Neves et Élodie Brzustowski pendant leurs études au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

 

Après leurs cursus respectifs en instrument « moderne », les deux musiciennes se tournent vers les instruments historiques animées par la même envie d’explorer le son à la fois chaleureux, intime et expressif de la clarinette et de la guitare de l’époque romantique.

 

Recherche de répertoire original, arrangements et documentation sur l’effervescence musicale des années 1830 sont autant d’axes de travail pour le duo, qui tente à chacune de ses prestations de recréer l’ambiance pétillante et fantasque des salons artistiques de l’époque.

 

La mobilité de leur formation et les liens ténus entre leur répertoire et la vocalité de l’opéra ou l’univers du théâtre permettent aux deux musiciennes de s’adresser à des publics variés, du chevet d’hôpital aux médiations pour le jeune public.

 

Le Café 1830 s’est d’ores et déjà produit dans la saison des Concerts du Pré (93) et de l’Impro à Gap (40).